vendredi 24 octobre 2014

le Poverello de Robin

IMG_5321

il faut que je vous avoue,
Loupio m'a toujours saoulé avant même d'avoir l'envie de le lire
Le “très-bas” de Bobin m'avait charmé, mais la “sagesse d'un pauvre” l'a définitivement rendu trop léger
La “louve d'Assise” m'a pas mal enquiquiné et je crois que je n'ai pas ouvert le François d'assise de Toni Matas

La BD religieuse m'ennuie, ou plus souvent me désole, voire m’insupporte
à force de candeur, d’hagiographie, ou de premier degré,
sauf forcément Thérèse d'Avila de Bretecher, les aventures du chat du Rabbin de Sfar,
Habibi de Thompson, le premier tome du voyage des pères, pour le scénar plus que pour le dessin ou quelques moments de BD...

eh bien, j'ai avalé d'une traite poverello, de Robin,
une nouvelle édition, chez Bayard jeunesse, du petit pauvre d’Assise, 
un récit bien mené, un scénario crédible, d’une redoutable actualité. 
Robin raconte le tournage d’un film sur François, et alterne les reconstitutions filmées
et la vie du tournage, autour, dans une alternance bleue et ocrée
j'ai aimé le dialogue entre les deux histoires,
cette manière qu'elles ont de vibrer l'une avec l'autre,
j'ai aimé le dessin, comme j'aime Davodeau, comme j'aime Rabaté, ou Delisle
j'ai aimé la distance que permettent le registre léger, la mise en abyme du cinéma,
et surtout que l'histoire ne se réponde pas exactement... une distance, un délai, un ajustement, parce que personne ne vit comme François, mais là n’a jamais été le but de la sainteté, .
j'ai aimé que Robin ne surestime pas ma capacité de lecteur, planquant des milliards de détails, parce que l'histoire et sa simplicité se suffisaient.

rien à faire dans BD jeunesse,
l’humanité y est un peu trop à nu,
le vocabulaire fleuri et les enjeux incarnés
les aplats de couleur agacent parfois dans leur à peu près
certains moments sentent un peu leur ficelle,
et l'histoire reste finalement un récit linéaire sans surprise,
mais c’est un bon récit, simple, réussi d’une vie de Saint François
et surtout une bien bonne BD…

IMG_5322IMG_5324

jeudi 23 octobre 2014

Le lycéen, ce joueur

“les sms, les portables, say la fin de la langue française…”
” Mmmmmh” (comme dirait LB2S) May I introduce “Louis” …

PopcornTimeDesktop 23102014 094928.bmp
PopcornTimeDesktop 23102014 094954.bmp
PopcornTimeDesktop 23102014 095404.bmp
PopcornTimeDesktop 23102014 095103.bmp

PopcornTimeDesktop 23102014 095109.bmp
PopcornTimeDesktop 23102014 101152.bmp

mercredi 22 octobre 2014

fascination

Ma soeur a un fils qui s’appelle Théotime,
C’est un bourreau des coeurs, qui assassine en rires et sourires
toute velléité de détester les gamins.
Il fonce, il sourit, il déboule, il sourit, il sourit, il sourit
et quand c’est la paix du Christ, à la messe, il traverse toute la nef,
se colle aux pieds du célébrant, bras levés, et attend patiemment le bisou
il est très persévérant
que ce soit devant son oncle, son grand père, son curé, son évêque.

Il y a un seul truc qui détourne Théotime de ses autres occupations
et même des playmobil
c’est la télé. C’est fou comme on peut être scotché.

Télé allumée, ça passait un machin de pompier auquel je ne comprenais rien
je me suis collé juste à côté avec l’appareil photo.

il m’a à peine regardé. La preuve:

là où il est doué, c’est qu’il fait quand même ses sourires, histoire de ne pas se faire couper sa télé.

dimanche 19 octobre 2014

et quelques ramettes de papiers

On est dimanche après-midi, il fait trop doux pour la saison,
les baptêmes de ce midi ont été rudes, beaucoup de monde
et une participation inversement proportionnelle,
encore un de ces foutus silences.

14h, sortie de l’église, il est trop tard pour partager un repas,
trop claqué pour n’importe quoi, y compris marcher…
alors pourquoi ne pas balader un œil curieux sur son chez soi,
regarder, nouveau, ce qu’on connaît trop bien
en 40mm cette fois.

ce qui parle le plus se tait bien souvent

BlogDavidLerouge-356
BlogDavidLerouge-2-5BlogDavidLerouge-19-2
BlogDavidLerouge-3-5BlogDavidLerouge-5-3BlogDavidLerouge-6-3BlogDavidLerouge-7-3BlogDavidLerouge-8-4BlogDavidLerouge-9-4
BlogDavidLerouge-11-4BlogDavidLerouge-12-4BlogDavidLerouge-13-4
BlogDavidLerouge-20-2BlogDavidLerouge-10-4BlogDavidLerouge-14-2BlogDavidLerouge-15-2BlogDavidLerouge-16-2BlogDavidLerouge-17-2BlogDavidLerouge-18-2BlogDavidLerouge-22-2BlogDavidLerouge-23-2BlogDavidLerouge-24-2BlogDavidLerouge-25-2il fut
BlogDavidLerouge-4-3BlogDavidLerouge-21-2
BlogDavidLerouge-27-2BlogDavidLerouge-28-2BlogDavidLerouge-29-2BlogDavidLerouge-30-2BlogDavidLerouge-31-2BlogDavidLerouge-32-2et du matosBlogDavidLerouge-34-2BlogDavidLerouge-35-2BlogDavidLerouge-36-2et de siBlogDavidLerouge-38-2BlogDavidLerouge-40-2BlogDavidLerouge-39-2

et tant d’autres riens, à apprivoiser…

vendredi 17 octobre 2014

S.P.A.

Faute d’attendre impatiemment les louanges dithyrambiques qui encenseront évidemment le dernier né de l’oeuvre magistrale d’Edmond Prochain, un service de presse anticipé fut promu sur Twitter, recensant les meilleures critiques qui trouveront redondance dans leurs vrais commentaires desdits auteurs supposés… Il va de soi que chacune de ces flagorneries a été rédigée avant d’avoir lu la merveille.

Bz_mBiGIIAA3c1M

BREAKING, le nouveau livre d'@edmondprochain est absolument génial, exceptionnel ! commandez-le ! #tweetsponsorisé

"J'aime beaucoup ce que fait @edmondprochain, c'est toujours fin, très drôle et ce livre ne démérite pas" un lecteur

"A la rédaction, tout le monde se l'arrache" Le Monde

"Le président de la conférence des évêques de France en a commandé un pour tous les évêques" La Croix par @LB2S

"Auditeur sachant auditer, ce n'est pas pour me vanter mais j'ai aimé avec orgues et délices cet ouvrage" Ph. Meyer

"Nihil obstat". Benoit XVI

"le livre Révélation de la Rentrée, du Magistère, de la Parole de Dieu, de la Tradition," Famille Chrétienne

"une énorme bouse, pleine d'inepties, d'hérésies, une offense à la tradition et au christianisme" VH

"Bon apport doctrinal éclectique dans la pure tradition spirituelle ignatienne enracinée dans 1 saine humanité". Christus

“Tout pour briller dans les salons catholiques, mesdames”, Elle.

"Achetez-en plein" @SarahProchain

“On ne voit pas bien l’intérêt” Cheval Magazine et Auto plus.

“Le Mans, terroir de qualité d' un auteur de qualités pour des ouvrages indispensables". Le Maine Libre

"Rien n'est plus nécessaire que le superflu" Eliseo, oncle de Guido

"le Swag Catholique Ultime" @Khagnine

"Le livre par lequel j'ai redécouvert la foi et retrouvé le rire" Caroline Fourest, sur France Culture

"C'est de la merde" JL Mélenchon

"Je connais l'auteur, je fais partie de ses amis." un avocat parisien au patronyme breton connu comme blogueur

"J'en ai commandé 50, je crains la rupture de stock", une libraire.

“je porte ce livre en justice pour plagiat colorique et concurrence déloyale" Le Youcat

“My precious” Gollum

"..." prions en Eglise, Magnificat, Parole et Prière.

"#lisleaumonde" @gloriouspop

"Si comme nous, vous n'avez jamais rien compris à la foi chrétienne, ce livre vous sauvera (comme nous)" Libé

"il m'assiste dans les conférences sur les zinternets, c'est ludique" @frEricOP

"Glop" Pifou le chien

"Décevant. Vachement moins fun que le nouveau testament latin grec de Nestle-Aland" @EmersonProchain (par Eliette)

"vous pouvez le mettre dans vos toilettes" @edmondprochain

"achetez plutôt 'Le Célibat des Prêtres' vous apprendrez plus de choses" @MERCIERJean

"hmmmmmm" @LB2S "Accio beau livre" @LB2S

"en une du prochain Panorama, Edmond Prochain, un auteur sensible et indispensable" entretien par @FxMaigre

"C'est écrit assez gros, c'est bien pour nos lecteurs" Le Pèlerin (pas taper)

"Mon Titre est le meilleur" une éditrice anonyme de chez Mame

"hiiiiii, Me Gusta" Jorge Mario Bergoglio

"Ce n'est pas tiède" Zanotti Zorkine

"Absolument Réac, à éviter" Témoignage Chrétien

"On apprécie l'effort, néanmoins la catéCHESE pour tous n'est pas qu'une transmission" un service dio de catéchèse

"La suite, en mieux" Schott

"vous avez un DM" @mgrgiraud

"Je suis assez fier de mon dernier opuscule sous pseudo" André Vingt-Trois

"Mdr" Rires&Chansons

“des informations utiles de la Tradition malgré un ton ironique tout à fait déplacé”, le S. Bge

“Pas la moindre trace de comic sans MS” PC impact

"Fête du Livre à Briouze, des auteurs dédicacent" Ouest-France édition Briouze,

"pour celles et ceux qui ont séché-e- le/la caté-e-" conférence des baptisé-e-s de Franc-e-

"On envisage de refaire un n° sur les cathos et leurs réseaux rien qu'avec les infos qu'on pique dedans" L'Express

"Au poil" @ElietteSjtm @lacathodelhosto

"french thing in french, we didn't catch a word". The New York Times

**message de service** le service de presse anticipé suspend son activité. A vous ! pic.twitter.com/1NHJSNSqQp **fin du message**

dimanche 12 octobre 2014

petite promotion

noter un rendez-vous sur son téléphone, ajouter des participants, c’est s’exposer à ce que le google agenda inscrive tout seul, comme un grand, ledit rendez-vous dans les agendas des personnes concernées. Et parfois, sans le savoir, l’agenda est un poil plus officiel que ce qu’on ne croyait.

ça n’empêchera pas certains desdits concernés d’être doués d’un sens de l’humour dont le sourire peut égayer des soirées.

createur

vendredi 3 octobre 2014

le coupon raiponce

Afin de passer définitivement pour un guignol, j’ai ajouté une petite illu à la lettre d’info aux parents des jeunes confirmands cette année. 

PopcornTimeDesktop 02102014 205041.bmp

dimanche 28 septembre 2014

hello submarine

visite dans les nefs des ateliers DCNS de fabrication des sous marins ,
le métallo nous explique que la structure cylindrinque résistante du bateau, fabriquée d’abord en plusieurs tronçons, s’appelle le couple. Comme toute poutre, elle est composée d’une âme (partie verticale) et d’une semelle (partie horizontale) qu’il s’agit de souder parfaitement.

200px-Poutrelle.svg

tu la vois, la métaphore ?[1]

Notes:

[1] pour une vie spirituelle réussie, dans une vraie unité intérieure à laquelle le baptême appelle, il faut toujours veiller à souder au mieux l'âme et la semelle, ce qui nous rattache à Dieu et ce qui nous colle au sol, dimension pérégrinante de la sainteté et de la charité. Hop. J'ai ri en l'entendant!

jeudi 25 septembre 2014

teoloji

Jeudi dernier, nous avons demandé aux sixièmes, sur un coin de page, qui était Jésus…

note que le Vatican, lui même, rame un peu!

Marie-Laure, loué soit son nom, a eu la délicatesse de recopier, telle quelle, la petite littérature religieuse de la cinquantaine de réponses. Il y a du niveau, il y a du dossier, il y a…

Jésus est : 
    le fisl de dieu,
    le fills de dieu, 
    le fils de dieux
il a été  crusifié,
il a était  crussifier

il est    ressusité, 
            récucité, 
            ressucité, 
            résussité, 
            ressuté,
            ressussé

il est     notre soveur
             notre sauteur  (!!!!!!!!!!!!?)

il est le maissi de dieux, il est jénére
pour moi Jésus s’est une personne pour moi de sélaibre

y a du taf en orthographe !

(à noter aussi un petit: “Pour moi, Dieu est notre Père, qui nous ouvre ses bras pour nous consoler et nous aimer.” <3 )

lundi 22 septembre 2014

Bible vs miracles

Dans la suite de “si la Bible avait été écrite en version gentille ou miracle-friendly”, aujourd’hui, Saint Constant.

“Le royaume des Cieux sera comparable à dix jeunes filles invitées à des noces, qui prirent leur lampe pour sortir à la rencontre de l’époux.  Cinq d’entre elles étaient insouciantes, et cinq étaient prévoyantes : les insouciantes avaient pris leur lampe sans emporter d’huile, tandis que les prévoyantes avaient pris, avec leurs lampes, des flacons d’huile.

Lampe à huile avec Chrisme et couronne de palmeComme l’époux tardait, elles s’assoupirent toutes et s’endormirent. Au milieu de la nuit, il y eut un cri : “Voici l’époux ! Sortez à sa rencontre.” Alors toutes ces jeunes filles se réveillèrent et se mirent à préparer leur lampe. Les insouciantes demandèrent aux prévoyantes : “Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s’éteignent.” Les prévoyantes leur répondirent : “Jamais cela ne suffira pour nous et pour vous, allez plutôt chez les marchands vous en acheter.”

Alors, Constant, le sacristain de Saint Etienne d’Ancône sortit de l’église et dit aux cinq vierges : “N’ayez pas peur.” Il leur raconta qu’un jour qu'il n'avait plus d'huile pour ses lampes d'autel, il y mit de l'eau et, à sa prière, les mèches brûlèrent toute la journée comme si c'était de l'huile.

et tout le monde fut content.

mhhhh. non.

(et en annexe, la manière dont notre évêque s’est saisi de ce texte lors de la messe chrismale l’an dernier – pages 7 et 8 du pdf)

- page 1 de 142